22 juillet 2024
AnimeCinémaDivertissement

The First Slam Dunk

Share Button

Le seul film qui valait le coup cet été 2023 en France était… The First Slam Dunk !

Un excellent film, qui retrace le dernier monumental match du manga original en intercalant dans tout ça l’histoire d’un personnage qui n’avait pas été racontée jusqu’ici, enfin sauf erreur de ma part…

Un mange inoubliable

Slam Dunk est un manga extraordinaire, n’ayons pas peur des mots, publiés entre 1990 et 1996, il s’est vendu à plus de 170 millions de tomes.

Le manga créé par Takehiko Inoue et qui compte 31 tomes nous fait suivre la vie du lycéen Hanamichi Sakuragi et sa découverte du basket. Si au départ, il s’intéresse au basket pour Haruko dont il tombe amoureux, la série nous montrera la naissance d’une passion pour un sport. Sans être un joueur de basket et pas plus passionné que ça par ce sport, Slam Dunk m’a vraiment marqué ces moments clés, blessure, tension d’une fin de match serré au basket, joies, déceptions, abnégation, tout y est.

Pour moi le meilleur manga de sport, et un des meilleurs manga tout court que j’ai pu lire.

Adapté en une série de 101 épisodes et 4 films entre 93 et 96, le film The First Slam Dunk finira (enfin) l’histoire fin 2022, et arrivera donc en France en 2023.

The First Slam Dunk pour conclure l’histoire

Je n’ai pas cherché précisément la méthode utilisée pour l’animation, mais d’après moi c’est fait entièrement par ordinateur et avec un effet redessiné par dessus qui donne parfois l’impression de voir les illustration couleur que faisait Takehiko Inoue (l’auteur du manga) à l’époque (année 90).
Sur les premières minutes j’ai eu un peu peur, par moment c’est vraiment sans plus, mais pendant le match et certaines actions ça le fait vraiment.

Le film a réussi à me faire ressentir ce plaisir que j’avais à tourner les pages du manga que j’ai lu il y a plus de 20 ans pourtant, certains plans s’arrêtaient carrément dans ma tête comme si je m’en rappelais et que je les voyais juste colorisés pour la première fois.

Alors oui, fatalement la nostalgie et la lecture du manga m’ont fait apprécier un peu plus que ceux qui découvriront ces personnages pour la première fois, mais pour autant j’étais avec un grand fan et basketteur qui plus est, ainsi que mon fils et un autre ami footballeur dans la salle de cinéma, nous nous sommes tous régalés.

Je ne peux que conseiller ce film.

Share Button