Project K : Un projet d’éducation un peu special

Toshihiro Nagoshi, producteur de jeux chez Sega, connu pour la série Yakuza, prépare un jeu qui est pour l’instant appelé “Project K”.

Lors d’une récente déclaration reprise par Gamekult, il y a une phrase qui m’a un peu fait tiquer :

le jeu est développé sur PSP pour toucher un public plus jeune que celui de la série Yakuza et encourager la génération actuelle à vivre plus agressivement, aussi bien sur le plan physique que mental

Ce qui est bien c’est que cela servira d’argument si un jour un gamin possédant le jeu agresse un de ces petit camarade, son prof, ou un inconnu dans la ville. Je vois déjà ce que les parents diront :

C’est pas de sa faute, ni de la notre parce que notre éducation est trop laxiste, c’est la faute du jeu, regardez ce que son créateur disait !

Autant ce genre de déclarations ne posera pas de problème au Japon, autant chez nous, avec les raccourcis lamentables qu’on entend régulièrement (hard rock = sataniste, JDR = schizophrène, jeux vidéos = sociopathes, mangas = violence), ça peut vite devenir un argument de plus pour une association de débiles parano affilié à une religion vieillissante et un parti politique qui base sa campagne sur la peur d’une invasion prochaine des sarrasins… Oui j’exagère un peu, mais on pourra pas dire que je vous avais pas prévenu.