Meuporg ? Reufleumao !

Dans ce monde ou nous communiquons de plus en plus sur internet, nous sommes confronté chaque jours à des néologismes, des utilisations d’un mot qui existe déjà mais qui prend un autre sens, une expression ou tournure de phrase venue de traduction mot-à-mot d’un texte anglais par google, et tout un tas de sigle, ou d’abréviations dont la longueur fini par dépasser pas mal de mots qui aurait eu le même sens, le tout entouré d’un tas de langage SMS, et de fautes volontaires. Il arrive parfois qu’on tombe sur des mots qu’on ne connait pas, et on ne trouve pas forcément facilement la traduction !

Quelques exemples en vrac…

Bravitude : Mot-valise utilisé par Ségolène Royale qui fit sourire en pleine campagne présidentielle. A force d’avoir à parler et de répéter 100 fois la même choses à des journalistes, on fini par ne plus savoir quoi dire, alors on invente. Cette pratique est assez courante depuis, le fait de rajouter « ittude » à la fin de n’importe quel mot se fait comme une sorte de mème (je vous laisse chercher la définition de mème).

Intestable : Alors qu’on pourrait croire qu’on parle d’une chose qui ne peut être testée, on parle en fait de quelqu’un qui ne peut être défier, mais pas dans le sens ou c’est impossible de le défier, mais parce qu’on ne gagnera pas si on le défie. On remarque également que ce mot est utilisé pour qualifier des propos, on s’approche alors de quelque chose « d’incontestable », une sorte de contraction en quelque sorte. On arrive même à des phrases du genre « Tu peux pas test ». La dérive de sens va loin !

– Les expressions comme « C’est juste« . Cette tournure de phrase envahit depuis 5 ans la langue française, cela vient très probablement de gens qui parlent fréquement avec des américains et qui entendent des « It’s just impossible », et qui nous traduisent ça en « C’est juste pas possible », qui est une énorme faute de français. Le top reste quand même d’ajouter « trop pas », pour aboutir à une phrase du genre « C’est juste trop pas possible », le tout avec un accent bobo parisien.

RFLMAO qui se traduirait par « Really Freakin’ Laughing My Ass Off », qu’on dégaine sur les forums aussi rapidement qu’un LOL, MDR ou autre PTDR sur n’importe quel chat, alors que bien entendu on ne rigole pas du tout devant son écran. J’ai connu une époque ou l’utilisation du smiley n’était pas nécessaire pour faire comprendre à quelqu’un qu’on rigolait, et ou un simple « haha ! » suffisait pour dire qu’on trouvait quelque chose drôle, c’était il y a si longtemps !

C’est quoi alors un Meuporg ?

Et donc nous arrivons à une de ces abréviations qui faut le buzz ou le ramdam, enfin en bref ce sujet dont pas mal de gens parlent plutôt que de faire quelque chose de sérieux (par exemple moi je ferais mieux de me coucher), le MEUPORG.

A l’origine Nathanaël de Rincquesen lors de sa chronique dans Télématin sur France 2 tente de nous parler des jeux d’aventure en ligne, parce qu’il est tombé sur un article traitant de MMORPG alors qu’il cherchait une sujet en pleine nuit. Ne sachant pas comment prononcer MMORPG (en france on dit ça : ème ème o ère pé gé), il appelle ça des MEUPORG, et là, c’est le drame, un joueur de Meuporg qui avait allumé la télé ce matin là pendant qu’il faisait son unique repas de la journée entend ce terme, et en vomi son bol de clone de chocapic marque repère. C’en est trop, il en Reufleumao de rire, et pour partager sa lolittude il fait tourner la vidéo à ses amis, le buzz démarre…

Avec plus ou moins de talents, des gens tournent en dérision ce terme, vidéos remix sur youtube, montages photos, pages facebook, achat du nom de domaine, et même France 2 achète le mot sur google histoire de faire de la pub pour son émission.

Ce qui est marrant, c’est d’imaginer que la plupart des gens qui se moque de ce journaliste, n’arriveraient même pas à prononcer son nom correctement dans une discussion, et que dans quelques temps ils utiliseront très naturellement Meuporg pour désigner les MMORPG dont le nom nous fait chier depuis son invention, c’est tellement long à dire, qu’on fini par dire uniquement MMO, alors qu’un MMO n’est pas forcément un RPG.

N’oublions pas que dans le passé, nous avons entendu des choses incroyables :

Erpègues : Des gens qui disaient Jipègue pour les images dont l’extension est JPG pensaient bien faire en disant Erpègue au lieu de RPG qui désigne un Jeu de rôle (Role Playing Game).
– Ou-eu Ou-eu Ou-eu, qui n’est pas un chien avec un drôle d’accent, mais la façon que certains avaient de dire “W W W” pour World Wide Web. Et ceux qui disaient “Doubleuvé Doubleuvé”, en oubliant systématiquement le troisième “Doubleuvé”.
Chteumeuleu : Utilisé pour parler de HTML.

Finalement avec Meuporg on est pas loin de cette façon de parler… Et comme je le disais au dessus, il va falloir s’y habituer, parce que ça risque de rester…