Jurassic World

Avec un petit à fond de dinosaure, et en bon papa qui finalement est assez fan aussi, j'avais vraiment envie d'aller voir Jurassic World, en débranchant le cerveau, je partais voir Hybridosaure contre Tyranosaure (façon Supergator contre Dinocroc quoi), mais réalisé avec plus de moyens. Est-ce que c'est ce que j'ai eu au final ?

Le pitch au chocolat

Deux enfants, un jeune fan de Dinosaures et son grand frère qui l'accompagne en laissant sa copine partent en voyage dans un parc d'attraction appelé Jurassic World.
Construit sur les restes de Jurassic Park, on a fait dans le rebranding, parce que bon vous comprenez, Jurassic Park c'est associé à des gens qui se sont fait manger, en changeant le nom tout le monde oubli, comme de vieux partis qui changent de nom, UDR qui devient RPR qui devient UMP qui devient LR... Avec en gros les mêmes problèmes qu'en politique, à chaque changement de nom c'est encore pire qu'avant, en tout cas on l'espère pour le film soit intéressant !

Attention, à partir d'ici, d'une certaine façon il va y avoir du spoiler

De pire en pire ? Visiblement non, en tout cas pendant quelques années ça s'est plutôt bien passé. John Hammond est mort (l'acteur aussi), mais un riche Qatari a repris l'affaire, et dépense lui aussi sans compter. Il en demande toujours plus et dépense 26 millions pour avoir une nouvelle attraction : Un Zlatanosaure. Dinosaure Hybride, qui fait super peur dans surface de réparation, pour attirer plus de touristes. Et fatalement, le Zlatanosaure n'en fait qu'à sa tête, il veut son indépendance, et des fois il dérape un peu en tuant et en mangeant tout ce qui bouge...

J'ai volontairement changé quelques détails de l'histoire, saurez vous trouvez lesquels ?

Alors, à quel moment ça saute le requin ?

On découvre un gardien de la galaxie à la retraite qui est devenu dresseur de Velociraptor, il bosse avec Omar Sy, qui n'a pas un rôle minuscule, ce n'est pas "le black de service" avec des blagues chiantes et qui se fait bouffer le premier comme dans beaucoup de films d'une certaine époque (non le premier c'est un asiatique je crois, ou un obèse... Oui bref...), non là ça va, ça se passe bien pour Omar, enfin vous verrez.

Bon donc ils dressent des Vélociraptor (qui sont des Deinonychus, sans plumes, mais passons), c'est peut-être pas le dinosaure que j'aurais choisi pour commencer, je serais parti sur du Stégosaure plus gros, que j'aurais fait bosser sur des tours façon cirque avec des éléphants, mais bon pourquoi pas, l'homme aime bien dresser des animaux, et foutre sa tête dans la gueule d'un crocodile, alors j'accepte tout ça.

Quand on découvre ces personnages, on découvre aussi le grand méchant, le vrai, le militaire qui veut utiliser les dinos pour la guerre.

Alors oui, on peut se dire que c'est là qu'on saute le requin (cherchez Jump the shark sur internet pour comprendre cette expression), parce que c'est un peu con, franchement ça couterait trop cher, je pense pas que l'armée serait capable d'envisager ça. Mais bon... L'idée c'est d'avoir un méchant humain, et de dire que les dirigeants militaires c'est rien qu'une bande de connards. Finalement j'accepte ça aussi.

Et puis on découvre le Zlatanosaure (vous avez compris que c'était pas vrai nom dans le film hein ?), sorte de mélange de tout un tas de dinosaures et autres animaux, pour faire la créature qui fait peur, la vraie méchante. Depuis le début de Jurassic Park on sait qu'ils mélangent de l'ADN de dinos récupéré dans des moustiques pris au piège dans de la résine de pin avec de l'ADN de crapaud ou autre, bon ben là on a du crapaud, de la seiche, et d'autres trucs qui servent à expliquer quelques bouts de scènes du films, en gros les gars ils ont fait Cell de Dragon Ball Z quoi.

Bien sûr, il va se barrer, et tuer tout ce qui bouge, pour le plaisir, parce que c'est une créature dégénérée, et ça aussi c'est un peu plus dur à accepter déjà, alors on saute le requin ? Non, on car à ce moment là qu'on switch dans sa tête, et on se rappelle ce qu'on est venu voir : Du gros dino qui se castagne et qui fracasse tout, et il faut un dinosaure méchant qu'on aura envie de voir se faire éclater, rien de mieux qu'un dinosaure qui n'existe pas, un hybride dégénéré créé par des humains dégénérés !

Hybridosaure contre Tyranosaure je disais ? Ben oui, ça sera ça en gros, en beaucoup mieux je vous rassure.

Un bon divertissement

Quelques combats sont assez jouissifs, ça parlait même un peu au gamer que je suis par moment, notamment lorsqu'ils essayent d'attraper le Zlatanosaure la première fois, et que ben... L'équipe n'y arrive pas vraiment !

Le combat final est bien dans le gros n'importe quoi, là aussi je me suis dit que c'est comme dans ces jeux ou ça part en vrille totalement et que j'apprécie sans me poser de question. J'étais d'ailleurs plutôt content de voir qui avait le dernier mot à la fin du combat.

C'est à déconseiller aux plus jeunes fans de dinosaures tout de même, mon petit ne le verra pas de suite, ça l'aurait probablement empêché de dormir pendant plusieurs semaines ! Parce que ça croque sec, beaucoup, et sans préavis, il y a pas mal de personnages qu'on aurait pas imaginé voire mourir qui y passe et bien violemment parfois.

J'avais pas forcément de peine pour les mecs, par contre j'ai vraiment eu les boules de voir certains dinosaures se faire tuer, parce que je commence à m'y connaitre, et il y en a que j'aime bien !

On passera sur les scènes d'histoire entre les enfants et la famille, les amourettes, et tout ce qui fait un gros divertissement américain, ça ne sert pas à grand chose, à part à respirer entre deux grosses scènes d'action...

Concernant les acteurs, on pourrait en vouloir à Chris Pratt de faire un personne trop simple, mais au final on se gaufre pas un énième blagueur lourd typique de film américain.
Ok, il drague un tout petit peu, il conduit sa moto sans casque, on a quelques vannes ici et là, mais pas trop comme dans le premier film avec Goldblum notamment (qu'on aperçoit sur une 4ème de couverture au début du film en arrière plan), les personnages les plus importants restent bien les dinosaures.

Les musiques du premier Jurassic Park sont logiquement là quand il faut, et le reste du boulot est fait par le gars qui faisait les musiques de la série Lost, qui sait faire de la musique d'ambiance et pas des thèmes vraiment marquant dès la première écoute.

Et donc les effets spéciaux passent vraiment très bien au cinéma, comme le premier à l'époque c'est propre, même si on a du flou un peu trop fort par moment sur des scènes en 3D on n'est pas gêné, je pense que même sur un écran qui ferait ressortir les effets ça passera encore très bien. Et puis comme dans le premier, on a aussi du dino pas en 3D, et ça c'est appréciable, les acteurs qui touchent les dinosaures, c'est quand même important.

J'apprécie toujours le premier Jurassic Park, pour des tas de raisons, les deux autres je crois que je ne les ai jamais vu en entier, alors on va dire que dans la série, c'est celui-ci mon deuxième préféré.

Bref, comme dirait Valérie : Merci pour ce moment.

Il reste cependant une question : Dans la collection des jouets Jurassic World, il y a un Stégocératops, on ne le voit pas dans le film, ni en vrai, ni sur les ordinateurs du laboratoire, d'où il sort ? Une série est prévu ? Un director's cut ? Une suite ? Mystère !

Share Button

Rock & Metal Music Videos

Vous êtes sur Facebook ? Vous aimé le rock, le hardrock, le metal ? Cette page est pour vous...

Nespresso, Senseo, Tassimo, Dolce Gusto... Quelle cafetière choisir ?

Prix des machines, des dosettes, facilité pour les trouver, recyclage, nocivité des dosettes, durée de vie des machines, on va essayer de tout résumer !