Ce qu’il faut pas lire à propos de Pokemon Go…

Pokémon Go, c’est le truc du moment, qui risquerait de vous gâcher vos vacances, mais surtout qui énerve et font beaucoup parler ceux qui n’y jouent pas, comme souvent c’est ceux qui n’ont rien à dire qui en disent le plus, ils ne peuvent pas se contenter de n’en avoir rien à foutre, il faut absolument qu’ils nous le disent.

Parmi toutes les bêtises que j’ai pu voir, il y a cette image texte (encore une !) :

pokemon_go

Voilà.

Donc en fait, la chasse au terroriste, c’est en cours, c’est fait par tout un tas de gens, notamment des militaires, avec des armes, des vraies, et ça s’appelle la guerre.

Il suffit pas d’envoyer une pokéball avec un geste du doigt sur une animal inoffensif, mais plutôt d’avancer prudemment pour aller débusquer des gars armés qui hésiteront pas à vous tirer dessus.

C’est pas tout à fait le même délire quoi.

A la limite, si ce message s’adressait à des gens qui jouent à des jeux vidéo de guerre, dans des conflits proches de la réalités, avec les vraies références et les armes, pas quelque chose ou on se bat contre des aliens comme Halo ou Destiny, ça serait presque – et je dis bien presque – plus facile à comprendre, parce qu’eux finalement apprennent à suivre des ordres, à tuer sans réfléchir, oui ok, mais ils ne risquent pas réellement leurs vie.

Donc en fait même là… C’est ni drôle, ni intelligent, ni… C’est complètement con !

On ne risque pas sa vie à priori en jouant à Pokémon, on la risque quand on considère qu’on peut conduire en regardant son téléphone, comme ceux qui la risque chaque jours en envoyant des SMS sur la route, mais ce n’est pas la guerre, c’est un jeu.

Et puis c’est quoi le projet, vous voulez envoyez les enfants qui chassent avec leur parents à vélo faire la guerre contre Daesh ?

A quel moment votre cerveau se dit « ah ouais tiens, on va envoyer les chasseurs de Pokémons se battre contre Daesh à coup de Pokéball », vous avez pété un plomb en fait ? Faut se ressaisir là, buvez un peu d’eau, la chaleur vous tape sur le crâne et ça commence à devenir dangereux.